Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Maria Zervou, To be outside somethingis always to be inside something else, 2008, 4' muet - projection nocturne en extérieur

Maria Zervou

Né(e) en 1977
à Athènes, Grèce

To be outside something is always to be inside something else, 2008, 4min

Le dehors est le lieu que nul ne peut occuper pleinement ou complètement, car il est toujours autre, différent, à distance (de là où l’on est). Nul ne peut être en permanence en dehors de toute chose : être en-dehors de quelque chose c’est toujours être en dedans de quelque chose d’autre. Être en dehors (de quelquechose) c’est se donner la possibilité d’une perspective, observer ce dedans, chose qui est rendue difficile, voire impossible de l’intérieur. Là gît la rare et inattendue joie de l’être-au-dehors : regarder ce que l’on ne peut voir de l’intérieur, s’extirper de l’imminence de l’immersion qui ne laisse place à aucune distance.
Cependant cette expérience perspective a un coût : voir ce qui ne peut être vu c’est être incapable de faire l’expérience de cet intérieur selon ses propres lois. Quelque chose est perdu –l’intimité immédiate d’une (prise de) position intérieure ; et quelque chose est gagné – la capacité d’évaluer de manière critique cette position et, éventuellement, de la comparer avec d’autres.

Extrait du livre d’Elizabeth Grosz, Architecture from the Outside : Essays on Virtual and Real Space (L’Architecture du dehors : Essais sur l’espace virtuel et réel). Avant-propos par Peter Eisenman.

Expositions

Haut de page