Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Jason Karaindros

Jason Karaindros

Né(e) en 1963
à Athènes, Grèce
Vit & travaille à Paris

""Je sais maintenant que si je voulais dessiner cette ligne (de la lumière) 
qui représente la limite ô laquelle lu matière-masse 
se transformeen énergie, il me faudrait 2 100 000 h fois de dépense d'énergie.
cela veut dire presque 240 années de travail continu 24h/24,
O ça veut dire aussi que l'homme est 7 560 000 000 fois plus lent que Io lumière."

Jason Karaindros, 1995

 

 

Jason Karaindros n'est pas fou. C' est un artiste qui perce la vérité par le faire. La lumière va vite, on le sait ; mais, à quelle vitesse ? On n'y songe rarement. La réponse scientifique est 300 000 km par seconde.

( N.B. : le diamètre équatorial de la terre est de  12 756 km).

Jason Karaindros après avoir traité ce sujet de manière symbolique par des diaporamas et des ombres, le traite physiquement. Suivre et faire apparaître la vitesse de la lumière tel est son projet. Ou comment rendre compte physiquement de ce qui n'est pas représentable, et à peine pensable. Sa première tentative est d'embobiner 300 000 km de fil de nylon très fin. Résultat : impossible de trouver une telle longueur ni un "noyau" qui puisse supporter la tension et le poids d'un tel fil ! Jason Karandros réduit la longueur du fil au 1/10 000-e soit 30 km ; il lui faut 12 heures pour l'enrouler, petit à petit, mètre après mètre, avec une vieille machine autour d'une bobine en magnésium (matière nécessaire aux organismes vivants et qui a la particularité de devenir blanche lorsqu'elle brûle).

L'ensemble est un contenant chaud et lumineux. Au final, le fil transparent étreint ce coeur brillant métallique jusqu'à le rendre opaque. La deuxième tentative est plus directe : matérialiser le trait de lumière sans la médiation de la machine. Dessiner. Cette fois-ci, Jason Karaindros décide de faire , une longueur tangible et saisissable pour l'homme, 3 km de chemin. Comme sur un tableau d'école où s'étirerait à l'infini le savoir herité. Geste qui mêle le savoir-faire à l'étonnement devant la vie. 
Le trait de craie n'est toutefois jamais égal. Il reflète l'état psychique et physique du dessinateur, état variable et aléatoire ; l'homme émerveillé par le mystère de la nature immuable. La ligne raconte l'épuisement et l'exaltation de l'artiste. C'est une écriture personnelle, un signe monumental qui palpite, une onde qui témoigne de la maladresse émouvante de l'homme. La vitesse de la lumière se matérialise en se transformant en un désir humain.


Expositions

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

VERNISSAGE CE SOIR 18H30

 

Philippe PERRIN Nunchaku, 2014 @CRAC OCCITANIE Sète




Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie