Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Georgina Star

Georgina Star

Né(e) en 1961
à Leeds, UK
Vit et travaille à Londres, UK

 

 

 

 

 

 

Un voyage à " Doppelstat "

Entre 1938 et 1940, Walker Evans photographia secrètement les passagers du métro new-yorkais, assis à leur place, perdus dans leurs pensées, feuilletant des journaux ou des livres, donnant l'impression de ne rien vouloir savoir de rien, ou tout occupés à des discussions animées. " Manifestement, on ne voit parmi ces gens ni le visage d'un juge, ni celui d'un sénateur ou d'un grand banquier Ce que l'on voit ici est stupéfiant, effrayant et évident : ce sont mesdames et messieurs les jurés." Evans faisait sans doute allusion au fait que chacune de ces personnes aurait par principe pu se retrouver sur le banc des jurés, mais il voulait certainement dire que, dans la vie courante, chacun est le juré de chacun.

 

Quand Georgina Starr s'intéresse au motif des rassemblements humains aléatoires et temporaires dans l'espace public et transitoire du métro, elle le fait beaucoup moins du point de vue d'une observatrice secrète que de celui d'une participante active. Ce n'est pas la distance vis-à-vis des gens qui l'entourent qui détermine son œuvre d'art totale, visuelle et musicale " Tuberama ", mais le fart de se trouver au milieu d'eux. Là où le monde réel, les visions et les rêves éveillés pénètrent dans la conscience, où la perception influence les rêves et les rêves, en retour se reflètent sur la perception. C'est là que naît la pièce musicale de Georgina Starr " Musical on the Northem Line ". De nombreux dessins isolés sont assemblés en un film et commencent soudain à "vivre". Des posters, des objets, des mises en scène murales et une bande son racontent l'histoire du métro londonien, débordant constamment de voyageurs et sans cesse confronté à des pannes techniques. Dans l'un de ces trains se tient le personnage principal, Georgina, qui assiste à des scènes : certains voyageurs qui sentent mauvais, des hommes qui touchent des femmes visiblement par hasard, des baisers de couples, la claustrophobie, des regards obscènes, des gens qui mangent ou qui lisent. Soudain, sans raison apparente, le métro s'immobilise. Le séjour normalement bref dans cet espace public est prolongé pour une durée indéfinie et l'environnement revêt d'un coup un enjeu social. Les compagnons de voyage, dont on pensait se débarrasser deviennent co-prisonniers dans la situation d'une menace visionnaire. Dans " Tuberama ", cet instant marque le signal du départ pour un voyage imaginaire qui, à travers des paysages verdoyants, conduit au pays de " Doppelstat " et s'arrête finalement à  " Emotional Lab ", où Georgina et ses compagnons de voyage prennent connaissance de leurs moindres émotions et peuvent ramener ces' 'doubles" à la maison sous forme de répliques pour s'en nourrir Dans le film argentin "Möbius", un métro prend de la vitesse jusqu'à accéder à l'infini temporel et, malgré un mouvement permanent, le temps et les événements se dissolvent " Tuberama ", en revanche, nous ramène à une familière sécurité qu'en tant que spectateur nous n'avons jamais quittée. Peut-être avons-nous suivi, en regardant le film, le même parcours que ses acteurs, et les événements visuels, sensoriels et olfactifs se précipitent avec la vitesse croissante du film, jusqu'à ce que l'imagination prenne finalement le pas sur tout le reste en voiture, s'il vous plait - L'objectif est de connaître sa propre réplique émotionnelle, déjà altérée.  Sabine Schaschl



 

 

 

 

 

 

 

 


Expositions

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

 

 

 

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie