Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

David Shrigley

David Shrigley

Né(e) en 1968
Vit et travaille à Glasgow, Ecosse

 

 

 

Les dessins de David Shrigley sont le plus souvent accompagnés de textes ou de slogans et ont cet aspect enfantin et amateur qui les font ressembler aux bandes dessinées. A première vue inoffensifs, ils nous entraînent très vite dans un monde qui existerait parallèlement au notre. Une journaliste écrivait à leur sujet qu'ils semblent avoir été réalisés par la main gauche d'un enfant de dix ans mentalement perturbé assis à l'arrière d'une voiture roulant à vive allure vers le cabinet d'un psychologue. Il semble à première vue difficile de rajouter quoi que ce suit à celte définition. Le coup d'œil que l'on jette à un seul dessin nous fait généralement hésiter entre rire et avoir de la peine. tandis que notre première pulsion à l'hilarité nous renvoie une piètre image de nous-mémes.

David Shrigley dessine de courtes histoires absurdes et cruelles avec ce sens de l'humour noir et froid que l'on appelle traditionnellement "humour anglais". Ces dessins, qui semblaient tout d'abord drôles, font bientôt apparaître cet équilibre abject entre horreur et poésie auquel il est difficile de résister. Les personnages les habitant ressemblent à ce que nous sommes les jours où se lever était déjà en soi une grave erreur. Leur vie. domi-née par un dieu tout puissant qui aurait les traits d'un savant fou. vaniteux, sarcastique, paranoïaque et moraliste, est en tous points une souffrance; celle qu'ils subissent et celle qu'ils infligent aux plus faibles el plus malchanceux qu'eux. Ces personnages bizarres nous rendent heureux parce qu'ils sont immensément tristes, parce que leurs frustrations sont pires que les nôtres :elles n'ont pas de fin. Leurs problèmes existentiels et les raisons de leur crise morale apparaissent par listes entières. Ils nous font rire parce qu'ils cherchent sans cesse à comprendre des choses qui se s'expliquent pas, mais avec lesquelles il nous faut vivre. Ce qui est remarquable, c'est la manière avec laquelle Shrigley parvient à nous faire voir le monde tel qu'il veut que nous le voyions. Après avoir regardé quelques uns de ses dessins, le spectateur commence à voir apparaître un univers bizarre., absurde, paranoïaque. Plus tard, il devient réellement terrifiant : nous y sommes entré. Il est ensuite difficile d'en sortir : le monde entier est devenu Shrigleyrien ou Shrigleysque. Le langage lui-même a changé, sans que l'on puisse uniquement l'expliquer par la présence de fautes d'orthographe ou par la dyslexie du narrateur. L'univers de David Shrigley est contagieux. Ses dessins nous propulsent dans une autre dimension. proche de celle où se situe le passage du monde de l'enfance à la vie adulte et qui se caractérise notamment par la prise de consciente que la vie n'est pas juste, que les gentils ne gagnent pas toujours à la fin. La fin n'intervient de toute façon jamais dans les histoires de Shrigley. F D

Expositions

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie