Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Juan Cruz

Juan Cruz

Né(e) en 1970
Vit et travaille à Londres

 

 

 

 

Juan Cruz utilise différentes formes artistiques et les soumet à un processus de traduction faisant souvent apparaître la relation entre narration et espace physique et la façon dont l'expérience spatiale peut être puissamment suggérée ou créée au travers du moyen le plus infinie. Il s'est ainsi intéressé à certains textes issus des pièces de théâtre d'Anton Tchekhov qui présentent les directions de jeu servant à esquisser l'espace et le temps où se déroulent les scènes décrites.

Une fois le texte sélectionné, par l'intermédiaire des traductions anglaises existantes, Juan Cruz est retourné au texte original en travaillant avec une personne de langue russe, afin de pouvoir développer ses propres traductions de textes. En restant plus proches de l'original et en conservant, dans une large mesure, la structure du langage russe, celles-ci diffèrent parfois des traductions existantes de façon marquée. Les textes en anglais ont ensuite été traduits en français, tout en conservant une fois encore la structure originale. Ceci explique que certains textes soient parfois difficiles à lire.

Ce procédé permet cependant d'obtenir des textes originaux qui peuvent être vues d'un point de vue purement visuel / artistique, mais également sous une perspective poétique.
Les directions de jeu fonctionnent comme de simples dessins très légèrement esquissés sur le mur avec un crayon à papier. Ceci implique qu'elles ne se déclarent pas, mais au contraire s'insinuent à l'intérieur du périmètre de vision du spectateur, avant d'être lues. Souvent presque invisibles, les directions ont quelque chose de l'apparence des ombres sur le mur. Elles apparaissent presque comme des résidus, des choses qui font partie de l'espace plutôt que des éléments qui y auraient été imposés. Ces directions de jeu décrivent à la fois un espace que l'on peut imaginer exister en réalité et proposent simultanément un espace fictif à construire. Le choix fait de n'inclure que des scènes d'intérieurs, définies de manière relativement naturaliste, apparaît important car il permet que la relation entre les pièces et l'espace d'exposition soit rendue de façon claire et qu'un « court-circuit » soit ainsi rendu possible. Les directions de jeu attirent l'attention du spectateur sur des éléments situés à l'intérieur même de l'espace dans lequel elles sont installées, induisant peut-être un état où l'espace dans son ensemble peut lui-même être considéré, pour un instant, comme une construction fictive. A l'intérieur du volume apparemment vide du lieu d'exposition, ces oeuvres impliquent une narration spatiale au travers des plus infimes détails, esquissant un espace potentiel à l'intérieur duquel une variétés de choses peuvent éventuellement survenir.

Florence Derieux.

Expositions

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

VERNISSAGE CE SOIR 18H30

 

Philippe PERRIN Nunchaku, 2014 @CRAC OCCITANIE Sète




Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie