Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

The Islandic Love Corporation

 

The Islandic Love Corporation a pris naissance en 1996 par le regroupement de quatre jeunes artistes islandaises : Dora Isleifsdottir, Eyrun Sigurdardottir, Joni Jonsdottir, Sigrun Hrolfsdottir. Chacune ayant par ailleurs une pratique personnelle, le travail du groupe constitue malgré tout l'investissement le plus important. Chaque installation/performance réalisée par I.L.C fait l'objet d'un film.


L'oeuvre présentée au centre d'art à Sète nous révèle une mise en scène d'une iconographie très forte. Les éléments qui la constituent sont dessinés avec beaucoup de rigueur. La couleur rouge des murs en opposition au blanc du mobilier structure l'espace. Les verres posés sur la table sont les restes de la performance réalisée le soir du vernissage. L'envers du décor pourrait être le lieu où l'on panse les blessures : lits superposés de dispensaire, armoire à pharmacie. Deux photographies contribuent à la mémoire de l'évènement. L'image résiduelle de la performance relève de l'abstraction. Très esthétique elle nous surprend par sa cruauté.


Le corps entièrement emmailloté dans des duvets immaculés, sorte de long manteau à capuche, les avant-bras et les mains enfilés dans de la gaze, laissant les doigts libres, elles arrivent les unes derrière les autres. L'une d'entre elles distribue un prospectus contenant un texte d'une violence extrême au sujet du sexe féminin. Elles se placent entre les murs rouges et la table blanche, faisant face aux spectateurs. L'action consiste à remplir 13 verres avec du lait, verser une goutte de colorant rouge dans chacun et les poser en ligne sur la table. Chaque geste est effectué avec cérémonie. La prononciation du mot "pardon" ponctue chaque étape de la performance renforçant son aspect rituel. Une fois la performance terminée, elles ont quittent la salle, silencieuses présentant un large sourire troublant, sorte de trou noir provoqué par leurs dents noircies.
Hope (espoir), fait figure de métaphore de la vie des êtres humains. Métamorphose de l'enfance à l'age adulte, les ingrédients qui la constituent seraient les multiples évènements physiques et psychologiques que la femme traverse. Elles en révèlent les questions de culpabilité et d'espoir : peut-on se développer et mûrir sans être blessé? Au-delà du risque de subir et de pardonner, Hope soulève l'actualité des comportements humains publics ou privés dans ses limites.

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie