Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Caroline Delaporte

Né(e) en 1967
à à Rouen, Seine maritime
Vit et travaille à Marseille

Les personnages interprétés par Caroline Delaporte sont tout aussi incertains : ni tout à fait des hommes ni vraiment des femmes. Êtres clownesques, gauches et timides, parfois étonnamment habiles. Ils habitent des espaces autres. Poétiques.
Les actions de l'artiste, constituées de petits rien d'une extrême finesse, d'une extrême drôlerie, se déroulent dans un espace qui s'élabore au fur et à mesure. Elles s'éblouissent d'équilibres, de métamorphoses, engendrant parfois des sons qu'inventent des objets que rien ne prédisposait à devenir des instruments de musique : les côtes d'un matelas pneumatique et l'ongle qui les gratte, un tabouret, ou une bombonne d'huile de voiture.

Caroline Delaporte


Caroline Delaporte maintient toujours des tensions entre ses personnages et leurs accessoires, malmenés s'ils sont précieux ou manipulés avec adresse s'il s'agit d'objets rudimentaires : un sac en plastique que l'artiste fait virevolter lentement au dessus de sa tête, et qu'elle récupère délicatement comme s'il s'agissait d'un objet rare et fragile. Le personnage gauche et décalé interprété par l'artiste, paraît ne pas maîtriser les événements qu'il déclenche. Il provoque des situations, à partir desquelles il rebondit pour susciter de nouvelles directions, inattendues.
L'arbre gigantesque autour duquel Caroline Delaporte évolue au Centre Régional d'Art Contemporain de Sète, n'est ni lourd, ni solide, ni rassurant : on le devine usiné, constitué d'éléments en plastique. Comme le font les enfants, Caroline Delaporte prend quelques objets, elle les assemble. Et l'imaginaire fait le reste. L'arbre protège, abrite, effraie par sa taille. Il émerveille. Parallèlement à sa performance, Caroline Delaporte a réalisé en collaboration avec Guillaume Dufresne, une vidéo en prolongement de son travail. Mais en lui donnant une nouvelle vie. Par des modifications de rythme, de couleur, de texture de l'image.

Expositions

Haut de page