Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Mike & Georges Kuchar

Né(e) en 1942
à Manhattan, NY

 

Mike et George Kuchar

Intro video by George Kuchar, presenting an evening of his NYC-made films at The Cinefamily @ The Silent Movie Theatre, for August 3rd, 2008. Since he couldn't be there in person, he filmed himself giving the intro! Films screening that evening: Hold Me While I'm Naked (1966), Leisure (1966), Mosholu Holiday (1966), Color Me Shameless (1967), Eclipse of the Sun Virgin (1967), Knocturne (1968), and House of the White People (1968).

 

Hold_Me_While_Im_Naked - M et G Kuchar

Hold Me While I'm Naked, 1966, 15’, 16mm.

Filmé dans les salles de bain les plus prestigieuses de la côte Est, l’endroit où toutes les choses les plus intéressantes se passent, ce film exploite impitoyablement les problèmes et les corps de la jeunesse créative d’aujourd’hui. Parodie flamboyante et tonitruante des stars américaines des années 60.

 

 

Eclipse of the Sun Virgin,


Eclipse of the Sun Virgin, 1967, 15’, 16mm.
Avec Larry et Frances Leibowitz et un casting de harpies, divas, madonnes et autres adonis du Bronx. L’histoire désespérée d’un jeune homme refoulé qui s’abreuve de films sur la chirurgie. Ce film préfigure largement les films de John Waters.

 



Knocturne, 1968, 8'30, 16mm.
Dernier volet de la trilogie commencée avec Hold me while I’m naked , la lune ascendante est le thème principal de ce court métrage où nous assistons aux rituels nocturnes de trois personnes et d’un animal.

 



Sins of the Fleshapoids, 1965, 40’, 16mm.
Mélange pittoresque de péplum et de science-fiction, un classique kistch du cinéma underground.

 



Corruption of the damned, 1965, 55’,16mm.
Ce film est le dernier d’un étroite collaboration entre les frères jumeaux Georges et Mike, débutée en 1958, et qui inaugurera une pléthore de productions personnelles pour l’un et l’autre. Samuel Fuller disait : " A film is a girl and a gun ". La violence et le sexe sont les deux attributs majeurs de ce moyen métrage synthétisant les influences du mélodrame hollywoodien, les clichés du cinéma fantastique voire horrifique et du film noir, sous l’angle tordu et pervers d’une parodie hantée.

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

 

 

 

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie