Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Peter Tscherkassky

Né(e) en 1958
à Vienne, Autriche

Outer space, 1999 - 10'


Motion picture - La sortie des ouvriers de l'usine Lumière à Lyon, 1984 - 3' film 16 mm

Peter Tcherckassky - Motion Picture
Peter Tcherckassky - Motion Picture



Peter Tscherkassky a étudié la philosophie. Sa thèse de doctorat traite de l’esthétique cinématographique "Film as Art. Towards a Critical Aesthetics of Cinematography" (1985/86). Il appartient avec Martin Arnold, Gustav Deutsch et Dietmar Brehm à cette génération de cinéastes expérimentaux autrichiens qui a succédée à celle de Peter Kubelka, Kurt Kren, Ernst Schmidt Jr. et Valie Export. Actif depuis une vingtaine d’années déjà dans le domaine de la recherche (post) structurelle pure et dure, il a dernièrement retenu l’attention pour de petits films exceptionnels. Petite merveille rapidement repérée par les amateurs, Outer Space (1999), par exemple, réalisé en cinémascope et selon une technique de montage très originale, reformulait par les moyens propres à l’expérimental l’argument d’un film fantastique des années quatre-vingt, The Entity (Sidney J. Furie, USA 1981), dans lequel une femme (interprétée par Barbara Hershey) affrontait un ennemi invisible et violent. L'impression d'un film d'horreur, le danger qui guette. La nuit, dans le regard de la caméra légèrement oblique surgit d'un noir profond dans une lumière farfadée une maison qui disparaît à nouveau. Une jeune femme s'approche lentement de ce bâtiment. Lorsqu'elle y entre, les points de montage craquent, la bande son grince de façon atténuée et étouffée. Du ‘’found-footage’’ hollywoodien sert de base au film. La silhouette qui tantôt traverse les images silencieusement, tantôt est jetée à travers l'image, s'appelle Barbara Hershey. Le ‘’recycling’’ dramatique de Tscherkassky, le nouveau tirage et la nouvelle exposition du matériel, image par image, font chevaucher les images et les espaces les uns dans les autres, soustraient au public tout point d'attache et fendent les visages comme dans un cauchemar. Du ‘’off’’, du ‘’outer space’’, des éléments étrangers s'introduisent dans les images et bouleversent le montage. Les limites extérieures de l'image du film, la perforation vide et les squelettes de la bande son optique s'entraînent à l'invasion : ils percent l'action du film déjà minée, le cinéma se déchire soi-même poussé par l'espoir d'une dernière extase. Des murs de verre éclatent, des meubles se renversent, Tscherkassky harcèle son héroïne, la pousse jusqu'au bout. Toujours à nouveau, semble-t-il, elle est projetée contre l'appareil cinématique jusqu'à ce que les images se mettent à bégayer, à sortir de leurs gonds. Outer space, un ‘’schoker’’ sur les dysfonctionnements filmiques, un "hell-raiser" du cinéma d'avant-garde qui déclenche un enfer et mène la destruction (de la narration, de l'illusion) avec une beauté rare. 

Stefen Grisseman

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

 

 

 

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie