Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

T.J Wilcox

Né(e) en 1965
à Seatle, USA
Vit et travaille à New York

 

 

The Funeral of Marlene Dietrich,1999, film 16mm.

 

 

À l’occasion de receptions ou de réunions intimes, Marlène Dietrich avait pris l’habitude de divertir ses invités en décrivant ses propres funérailles. Les années passant, le récit devenait chaque fois plus construit et plus baroque. Au début des années 90, lorsque Marlène Dietrich succomba à sa propre mortalité, la cérémonie funéraire n’eu pas lieu pour plusieurs raisons parmi lesquelles le fait que la plupart des protagonistes étaient alors déjà décédés. Le film de T.J. Wilcox The Funeral of Marlène Dietrich, offre à l’actrice les grandes funérailles qu’elle imaginait ; un dernier acte cinématographique approprié pour un personnage légendaire qui avait parfaitement saisi le sens de sa propre mort. Le film de T.J. Wilcox nous fait connaître les raisons profondes de l’obsession de l’actrice pour son propre enterrement. La nature obsessive et compulsive de cette œuvre apparaît au travers du processus cinématographique employé et des personnages décrits. En utilisant un procédé spécial de tournage en super 8, de transfert du film sur vidéo, de montage des rushs et enfin de transfert sur pellicule 16mm, Wilcox parvient à réaliser un film à la texture riche et au style unique. La narration est inspirée d’un texte tirée de la biographie de Marlène Dietrich écrite par sa fille : Maria Rive. Nous voyons le film deux fois : d’abord énoncé en allemand par une femme dont la voix est volontairement similaire à celle de Dietrich, puis en anglais. Avec cette dernière version, nous apprenons l’histoire qui explique les images que nous avons déjà vues. Que nous connaissions ou non Marlène Dietrich, nous commencons à recoller les morceaux et à comprendre pourquoi Wilcox a délibérément choisi d’assembler ces images ensembles. Tandis que les funérailles de Marlène Dietrich sont décrites, Wilcox illustre point par point ce rêve avec ses propres références, avec des images qui dépeignent sa propre biographie.

 

 

The Funeral of Marlene Dietrich,1999, film 16mm.

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie