Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Jacques Lizène

Né(e) en 1946
à Ougrée, près de Liège, Belgique

 

 

Exposition : Coconutour


L’efficace de la subversion se mesure aux obstacles que rencontrera Jacques Lizène pour se faire reconnaître (les refus d’exposition et d’intégration muséales furent nombreux) et à diverses tentatives de censure à l’encontre d’œuvres sexuellement incorrectes, la «vasectomie» ou «sexe marionnette». Elle provient moins de la violence du geste que de l’acharnement lizénien à se déconstruire comme sujet. L’aboutissement de la négation de soi confine à l’identification totale avec le matériau que le peintre utilise : il devient «son propre tube de couleur» lorsqu’il use délibérément ses fèces comme pigment, contrôlant son alimentation pour obtenir les nuances chromatiques qu’il désire. Ce faisant, l’artiste ne met pas seulement à plat la jouissance anale de la production artistique, il met en demeure le spectateur de contempler, de toucher, d’acquérir - à prix d’or - l’immondice. C’est toute la production, comme processus d’assimilation et de dégradation du vivant, d’ailleurs mis en scène de manière plus efficace que la commercialisation par Manzoni des boîtes (vides paraît-il) de «mierda d’artista» qui restent dans le champ du simulacre. Avec Lizène, nous nous trouvons face à une oeuvre littéralement «emmerdante».Le badaud conclura immédiatement et sera tenté de reléguer l’art contemporain - et ses artistes - dans l’anus mundi d’un siècle trop fertile en exterminations, mais Jacques Lizène évite cette dénonciation trop facile : son ironie ne débouche pas en cynisme. S’il nous emmerde, c’est sous le mode d’un décalage rusé du discours de la réussite et de l’échec, ironie certes déconcertante mais qui nous met face, en fin de compte, à l’ennui profond que distille l’illusion dorée et proprette de la culture productrice de nos idoles.P. Deramaix


Un certain art belge, Documentaire 1993 couleur 50mn

 

A l'occasion d'un repérage pour le tournage d'un documentaire sur l'art contemporain belge, l'artiste belge Jacques Lizène vient à Paris. Son séjour est prétexte à une présentation des œuvres et des artistes devant les principaux monuments et musées parisiens. Film dans le film et art dans l'art, ce documentaire renouvelle le genre du film d'art avec humour et utilise toutes les ressources des trucages vidéo.Avec des vues de la Gare du Nord, la Gare de l'Est, le Centre Georges-Pompidou, le café du Mont-Lozère et le parvis de Beaubourg, le musée du Louvre et la Pyramide, l'Opéra Bastille, l'esplanade du Trocadéro et la Tour Eiffel, le cimetière du Montparnasse et la tombe de Serge Gainsbourg, l'Arche de la Défense, la fontaine Stravinsky, le parc de La Villette, la brasserie "Aux villes du Nord".Avec notamment la participation des artistes suivants : Jacques Charlier, Jan Carlier, Vergara, Ria Paquée, Swenners, Brigitte Kaquel, Belleti, Charles François, Freddy Bunckens, Joseph Orban, Pierre-Etienne Fourré, Louis de Koning, Babis Kandilaptis, Stas, Pol Pierrart, Laurent Jacob, Annick Dubissi, Eric Duyckaerts, Panamarenko, Susan Shup, Johan Muyle, Jef Geys, Guillaume Bijl, Luc Deleu, Léo Copers, Pierre Petry, Tony Pergola, Pol Hermotte, Marc Guiot et quelques autres.

Expositions

Editions

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie