Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Exposition thématique : L'endroit du regard - 12.12.03 > 29.02.04

Elie Cristiani

Né(e) en 1948
à Ajaccio, Corse
Vit à Ajaccio


Elie Cristiani joue, véritablement, avec les limites d'une histoire - accessoirement, celle de la Corse et d'un engagement séculaire - et d'une nature que l'on voudrait croire pérenne, inaliénable, incorruptible, immémoriale. Elie Cristiani est avant tout sculpteur, il entreprend de recomposer les masses perdues. Il concoit aussi avec un certain humour de grands projets aux limites de l'absurde (dispositif à redresser les arbres...)

Sculpteur de mémoire - comme ont parle d'un dessin de mémoire - Elie Cristiani a beaucoup œuvré et œuvre encore à pallier les manques, donner corps à l'usure, remplir les vides du temps. Sa sculpture tient donc du transfert de volume, du constat de l'usure et de la mesure du temps. Re-présenter, par exemple, la disparition du fil d'une lame de couteau, ou bien le vide que ce couteau aurait pu faire dans un billot de bois à force de découper du gibier. Matérialiser le travail à perte de la matière. Dans le film Men… Here, Elie Cristiani disparaît derrière une statue menhir, seuls ses bras nus prolongent les épaules de pierre. A ce héros tombé au champ d'honneur, il ne manquait que les bras pour, à nouveau, se saisir d'une arme. "Là… Il y a, est aussi le 'remplissage' absurde d'un point de vue vide autoritairement matérialisé par cette sorte de balcon métallique et sa chaînette face à la mer. Comme si l'objet appelait le geste. (…) L'impression, l'intuition que les 'choses' nous sont à la fois connues et étrangères, qu'elles n'ont pas leur vrai nom. Un appareil dont je ne connaissais pas l'usage et un menhir qui a ma taille depuis peu, deux 'choses' trouvées. Les images de Là… Il y a et de Men… Here parleraient du sens ou du non-sens des lieux, le lieu de nous-même et celui de l'autre, du statut des formes finies et identifiées." "(…) Dans les pays où, pour mille raisons, la préoccupation et la préméditation identitaires alimentent et faussent fondamentalement les 'présents' de la création de la culture de l'économie et du politique, 'tuer-se tuer' aujourd'hui ou demain, symboliquement ou réellement en est entre autres, l'aveugle parallèle". Elie Cristiani

 

Men... Here, 2002, 5'39" - vidéo

 

 

Il y a ... Là , 2002, 1' - vidéo

 

 

Planche à dessiner


Un détecteur infrarouges passifs : sensible aux rayonnements émis par des sources de chaleur en mouvement
Un moteur électrique : V : 230 50hz W : 3,5
Deux moto réducteurs : 1/1800 - 1/ 400
Vitesse rotation en sortie : vitesse de rotation de la terre
Un compteur horaire : CRAC Sète : 12 / 12 / 2003 : 219 h
Un voyant lumineux : signal de mise sous tension
Une règle : rotation axiale
Matière : aluminium
Dim. : section 20 x 20 long. : 900 mm
Un crayon : pression réglable amortie
Une gomme : tension réglable
Un bac de récupération : réception des résidus charbonneux et gommeux

Autour d'un axe, un crayon irrémédiablement poursuivi par une gomme, trace un cercle. A la vitesse, à peine perceptible de la rotation terrestre, soit 1666 km/h. Ce dispositif n'est mis en route que grâce à la présence d'un humain par le truchement d'un détecteur infrarouge. Une planche à dessin prisonnière du temps cosmique, une installation mécanique assujettie à l'existence de l'homme, pour une ironie poétique en forme de vanité. "L'homme a commencé par l'étrangeté de sa propre humanité. Ou par l'humanité de sa propre étrangeté. C'est en elle qu'il s'est présenté : il se l'est présentée, ou figurée. Tel fut le savoir de soi de l'homme, que sa présence était celle d'un étranger, monstrueusement semblable" - Jean-Luc Nancy in "Les muses", éd. Galilée, Paris, 1994.


1996 Une collection pour la Corse, Frac Corse, Musée ethnologique, Bastia.
1993 Les mystères de l'auberge espagnole, Villa Arson, Nice.

Expositions

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

VERNISSAGE CE SOIR 18H30

 

Philippe PERRIN Nunchaku, 2014 @CRAC OCCITANIE Sète




Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie