Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Exposition thématique : L'endroit du regard - 12.12.03 > 29.02.04

Céleste Boursier-Mougenot

Né(e) en 1961
à Nice
Vit à Sète

Céleste Boursier-Mougenot est avant tout un musicien qui explore la relation entre le son et les installations poètiques qu'il met en oeuvre, avec un souci manifeste d'offrir au public les conditions idéales de perception de l'oeuvre... dans la mesure où le visiteur est partie intégrante de la conception de l'installation.

Céleste Boursier-Mougenot

Lors de l’exposition Dialogue (19 janvier-15 avril 2002) au Centre régional d'art contemporain Languedoc-Roussillon à Sète, Céleste Boursier-Mougenot a présenté trois œuvres, dont vidéodrones, une installation audio et vidéo. Les abords du centre d’art, filmés par huit caméras vidéo placées sur le toit de celui-ci, étaient projetés simultanément à l’intérieur sur un écran de vingt mètres de long, restituant ainsi l’environnement immédiat en un panorama recomposé. La musique de cette installation était produite elle aussi en direct à partir des images (par un traitement du signal vidéo) via un système développé par l’artiste "pour entendre et écouter le son des images…" Un grand sofa en forme de dune ondulait sur une quinzaine de mètres, invitant les visiteurs à prendre leur temps pour s’immerger dans un état propice à l’écoute.

Pendant les trois mois de l’exposition Dialogue, Céleste Boursier-Mougenot, en résidence à la Villa Saint-Clair, venait quotidiennement travailler aux variations de ses musiques et poursuivre ses investigations dans un atelier mis à sa disposition par le centre d’art : schizoframes résulte de ces recherches.

Il a conçu un dispositif dont les éléments interdépendants sont reliés les uns aux autres quasi-physiologiquement. Les images, provenant d’un feed-back vidéo, sont projetées en pleine lumière et génèrent la musique que l’on écoute "avec son corps" quand on s’allonge sur le sofa. Le feed-back, phénomène bien connu des musiciens et de leurs auditoires sous le nom d’effet larsen, est le retour du son dans le système de diffusion amenant rapidement celui-ci à l’entropie ou à la stase, s’il n’est pas retardé ou dosé. Ce phénomène célébré ou redouté fait depuis longtemps partie de notre vocabulaire et peut être considéré comme "une modification de ce qui précède par ce qui suit (…) un réglage des causes par les effets".

Pour l'exposition L'endroit du regard, Céleste Boursier-Mougenot joue de ce procédé en plaçant la caméra face aux images qu’elle filme et en la nourrissant avec les images qu’elle génère elle-même. La caméra filme l’écran qui diffuse les images qu’elle filme. Cette mise en abîme produit des images furtives ou chaotiques que l’artiste s’attache à apprivoiser, pour devenir les motifs en mouvement qui génèrent la musique diffusée dans le sofa conçu à cet effet.

 

EXPOSITION  DIALOGUE : Celeste Boursier-Mougenot, Benyounes Semtati, Santiago Reyes - 19.01.02 > 14.04.02

 

Céleste Boursier-Mougenot

Salle N° 1 - Vidéodrones : l'artiste filme en direct les quais de Sète au moyen de 5 caméras disposées autour du Centre d'art. Les images sont directement diffusées sur un des grands murs du Centre. Les mouvements et les variations de lumière enregistrés par les caméras induisent une musique.

 

 

 

Salle N° 4 - Harmonichaos : est un dispositif poètique et sonore qui met en scène une orchestration fortuite réalisée par le pilotage d'un accordeur électronique qui réagit aux sons produits par des harmonicas ventilés par des aspirateurs. Le déplacement du public dans l'installation même permet d'en varier son écoute.

 

 

 


Salle N° 6 - Sans titre" (série#3) : Plusieurs grandes piscines gonflables contenant de l'eau sont disposées dans l'espace. À la surface de l'eau divers objets s'entrechoquent doucement sous l'effet d'un courant léger. L'auditeur dans la salle peut s'installer ou bon lui semble pour profiter comme il l'entend des variations mélodiques ainsi produites

 

 

 

 

 

 

EXPOSITION : L'ENDROIT DU REGARD - 12.12.03 > 29.02.04

 

 

 Schizoframes - Céleste Boursier-Mougenot
Schizoframes - Céleste Boursier-Mougenot

 

Salle N° 7  : Schizoframes, 2003, prototype d'un module pour les séries à venir - Production CRAC LR à Sète

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

 

 

 

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie