Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

H.H.Lim - Patience 2, 2004 - performance et installation - Production CRAC LR à Sète

Cao Fei

Né(e) en 1978
à Guangzhou, Chine
Vit à Guangzhou, province de Guangdong, Chine.

“Nous vivons une époque de consommation où la société avance à toute allure. Pas le temps de réfléchir sur le passé qui est, pour nous, parfaitement abstrait. La nouveauté, il faut s’y adapter. Ce n’est pas facile. Cela prend tout notre temps et mobilise une grande partie de notre énergie”.
Cao Fei

Public space - give me a kiss, 2002, 5’, vidéo


“Merci, regarde-moi, je te donne un baiser à toi, un baiser ”. “Dans sa vie, dans ses goûts, dans ses choix, dans son appartement, elle est moderne, Cao Fei. Jeune femme réservée, mais volontaire, elle se garde, dirait-on. Sachant ce qu’elle veut. Performance, photo, vidéo sont ses pratiques. Celles-ci se répondent, se rejoignent, se conjuguent souvent. Elle aime les couleurs violentes, les lumières contrastées pour les photos qu’elle met en scène encore plus fermement que ses vidéos et qui représentent la façon dont elle voit le monde aujourd’hui. Oasis au milieu de cette déferlante moderniste, un petit film en noir et blanc, tout simple, infiniment troublant : il montre un homme en chemise dans la rue, ni vieux, ni jeune, pas exactement un SDF mais pas un employé modèle non plus. Il est là, au bord d’un parc, sur un trottoir, au milieu de la foule et il ouvre les bras, les serre sur son cœur, les ouvre de nouveau, largement. Il chante. Il sourit. Envoie des baisers à la foule qui passe, totalement indifférente. Là-dessus Cao Fei a collé une musique chinoise jazzée des années 30 ”.

 


Hip hop, 2002, 3’, vidéo


“Si l'amertume de la vie pouvait s'estomper de notre mémoire serait-il difficile que le bonheur en fasse autant ? Calme-toi, prends les choses simplement, avec optimisme, nous n'avons pas à prendre en charge toute la misère du monde. Rien n'a plus d'importance. Tout ce dont les gens ont besoin c'est de se fondre ensemble, de s'oublier dans la danse et de saisir en un clin d'œil l'éternité du bonheur ”. “Voici un ouvrier en bâtiment (casqué), une employée de la voirie (en survêtement fluo), un policier (avec bâton). Tous ces travailleurs qu’on montrait autrefois dans des positions et des situations héroïques, les voilà dans la rue, pliant les jambes, remuant les bras, index levé ou pointé, se bougeant au rythme du hip hop. Autre chose que le tintamarre héroïque de la musique militaire. Plus en prise avec la vie d’aujourd’hui. Plus simple. Plus proche. Un flic qui danse, c’est tout de même plus sympathique que le même, sourire carnassier aux lèvres et baïonnette au canon. Les temps changent. Ils ont changé ”.

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

 

 

 

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie