Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

H.H.Lim - Patience 2, 2004 - performance et installation - Production CRAC LR à Sète

Wang Jianwei

Né(e) en 1958
Vit à Beijing, Chine.

“Lorsque Wang Jianwei quitte l'armée pour devenir ‘peintre indépendant’ [...] il étudie, peint et avale des livres et des livres. Sartre, Camus, Barthes, Foucault : ‘j'ai lu pratiquement tous ces livres. La notion d'archéologie du texte est fondamentale pour moi. J'ai été très influencé par la philosophie française’, dit-il. ‘J'ai appris une nouvelle manière de regarder les choses : dans le rapport entre elles. En relation’. Il dévore [...] aussi bien Niels Bohr, des livres sur la science que des ouvrages de sociologie. En 1985-1987, la Chine commence à s'ouvrir à l'Occident. [...] À cette époque, il peint à l'huile dans la manière de l'école soviétique, réaliste. Wang Jianwei découvre la vidéo en 1995, [...] c'est l'illumination. Le succès. L'adéquation entre une idée, une façon de vivre et une forme”.

Spider, 2004, 9’, vidéo

 

Wang Jianwei - Spider - 2004
Wang Jianwei - Spider - 2004

 


“Différents espaces sont contraints de se chevaucher et de se juxtaposer sous l’effet des transferts et des déplacements de l’action. Les pratiques différentes, ne font pas que donner un nouveau sens à l’espace, elles modifient nos certitudes. Spider introduit le sens de ‘gris’ dans les relations ”.
L’œuvre de Wang Jianwei se développe dans des genres et des formats très différents. Il utilise une multitude de langages : film documentaire, théâtre, intervention en public où il exploite la notion d’hybridité. Spider (à l’origine une pièce de théâtre) est une vidéo construite comme une performance théâtrale. Quatre personnages masqués sont autour d’une table. Se désignant d’un geste autoritaire ils ingèrent tour à tour une pilule, geste symbolique de métamorphose pour rentrer dans un autre monde. Dans un décor de bureau high-tech, une musique répétitive accompagne une gestuelle robotisée. Wang Jianwei questionne le mécanisme de l’organisation sociale dans les différents phénomènes de modernisation urbaine de la Chine actuelle.

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie