Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Des constructeurs éclectiques I - Mathieu Matégot, Dédale (3), 1955, servant de support à une oeuvre de Kasimir Malévitch, Service à Thé, 1923-1995

Mathieu Matégot

Né(e) en 1910
à Hongrie
Décédé en 2001, à Angers - France

Né en 1910 en Hongrie, (décédé à Angers, en 2001), il passe quatre années, de 1925 à 1929, à l'école des Beaux-Arts de Budapest, près des voyages en Italie, aux USA et il se fixe en France en 1931. Il débute comme étalagiste aux Galeries Lafayette, à partir de 1933, il créé ses premiers meubles en rotin monté sur métal. Après guerre il crée des modèles d'objets décoratifsou usuels en métal transparent, dont il industrialise la fabrication. Il monte une petite usine à Paris puis à Casablanca. D'autre part il dessine des cartons de tapisseries édités à Aubusson par Tabard.
A partir de 1952, il expose aux salons des Artistes Décorateurs et d'Automne dont il est membre sociétaire, aux Indépendants, à la maison de la pensée Française, au pavillon de Marsan ( Les Arts de la table ), et participe à toutes les grandes expositions à l'étranger, Amérique du nord et du sud, Varsovie, londres, Biennale de Venise, etc…
L'une de ses particularités est la production d'objets usuels : tables roulantes, porte-parapluie, paniers, cache pots en Rigitulle (tôle ajourée travaillée comme un tissu, grace à une machine qu'il met au point). Pour tous ces objets il a conçu des formes astucieuses, pratiques, amusantes. Diffusées à deux cent exemplaires dans des boutiques de décoration, ces objets remportent un grand succès.Il se sert également du rotin, du laiton, du formica, du verre , du bois de différentes essences mais aussi du tissu ou du cuir.
Dans les années 60, il revient à son domaine de prédilection, l'art de la tapisserie. Ami de Jean Lurçat , il a commencé après avoir adopté les principes de la rénovation de cet Art, gros point et nombre restreint de tons, par subir son influence puis s'en est libéré pour adopter une conception rigoureusement abstraite.
Quelques unes de ses pièces maîtresses font toujours référence : comme la chaise Nagasaki, le fauteuil Copacabana , ou le fauteuil Santiago.

Exposition : Des constructeurs éclectiques II - Salle N° 1 - Volet 2

12. Mathieu Matégot - Dédale, 1995, 3 pièces. © Copyright ADAGP 2008. Courtesy Galerie Aline Vidal.

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

Fermeture de fin d'année : Le Centre d'Art sera fermé les 25 décembre 2017 et 1er janvier 2018 - Le Centre d'Art fermera ses portes exceptionnellement à 17 heures, les 24 et 31 décembre 2017.

 

NEWSLETTER N°30 NOVEMBRE 2017 : ICI

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie