Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Des constructeurs éclectiques I - Richard Fauguet, Formica blues, 2004 - Mathieu Matégot, Dédale (3), 1955 - Kasimir Malévitch, Service à Thé, 1923-1995

Richard Fauguet

Né(e) en 1963
à La Châtre
Vit et travaille à Chateauroux

Bricoleur curieux de transformer les objets les plus banals en créations humoristiques et réflexives, Richard Fauguet imagine des univers aussi variés qu'incongrus. Véritable MacGyver de l'art , il est capable de recycler de la vaisselle en verre pour en faire une statuette de Dark Vador ('Trilogie', 1997) ou encore de conférer à un tuyau de poêle le pouvoir d'évoquer le plafond de la chapelle Sixtine de Michel Ange ('Jules II', 2009). Détourner des icônes de la culture populaire, multiplier les références historiques, Richard Fauguet brasse un large panel thématique, du simple clin d'oeil ironique à une réflexion plus approfondie sur l'apparence. L'artiste amuse les galeries depuis 1987 et sa première exposition au centre régional d'art contemporain de Chateauroux. Nominé en 2007 pour le prestigieux prix Marcel Duchamp, le plasticien métamorphose tout matériau qui croise sa route, de la table de ping-pong au rouleau adhésif, en passant par la sucrerie... Les livres ne sont pas en reste. 'Céline', ouvrage de l'écrivain éponyme - recouvert de Typex afin de faire ressortir la musicalité du texte de départ par sa ponctuation -, témoigne de la diversité de son travail. Prolifique, Richard Fauguet se voit consacrer en 2009 l'exposition 'Pas vu, pas pris' au Plateau, la première à avoir lieu au sein d'une institution parisienne.

Exposition : Des constructeurs éclectiques I - Salle N° 7

49. Richard Fauguet - Sans Titre, 1998. Oeuvre de la collection du FRAC PACA.

Haut de page