Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Exposition thématique - Le capital - 14-07 au 10-10-1999

Stéphane Dafflon

Né(e) en 1972
à Neyruz - Suisse
Vit et travaille à Paris et Lausanne

 

 


Lionel Bovier : Comment qualifierais-tu les méthodes de production de tes peintures ?

Stéphane Dafflon : je fais intervenir dans ma production aussi bien des moyens informatiques de dessin, qu'une activité de peinture  ( aplats, châssis, toile, murs ), mais avec la volonté d'en extraire tout effet "pictural". J'essaie d'obtenir une qualité de rendu qui fasse ressortir les qualités intrinsèques de la peinture, tout en faisant référence à des images issues du champ du graphisme et, par conséquent, à des méthodes de production industrielle.

LB : Quel rapport entretiens-tu, précisément, avec le design ?

SD : J'essaie de faire intervenir dans le champ de la peinture géométrique certaines caractéristiques du design, aussi bien du mobilier des années soixante, que des flyers technos, ou de la toute dernière BMW M3 ...

LB : Dans un entretien que j'ai eu récemment avec Jim lsermann, il m'affirmait qu'il pensait le champ de l'art contemporain comme le lieu d'une potentielle réactivation des enjeux utopiques du design des années 60-70. Penses-tu l'usage de ces références et de ces méthodes de production dans le même sens ou, à l'instar de Francis Baudevin, plutôt comme une simple anamnèse de ces enjeux ?

SD : Dans mon travail, je réactualise des formes historiques dépouillées de leur potentiel utopique et idéologique. II s'agit donc plus d'évoquer et de confronter des formes issues de contextes différents.

LB : Penses-tu aussi tes tableaux en fonction de l'aménagement d'un espace ?

SD : Mes projets les plus liés à I'espace, sont des projets muraux. Mes peintures sur chassis renversent la situation, c'est l'espace même de la peinture qui est utilisé.

LB : Tu parles souvent de tes peintures comme des éléments qui visent à modifier l'es-pace, à perturber I'expérience de celui-ci par le spectateur.La peinture murale que tu as réalisée au Consortium de Dijon (1990) s'entendait-elle comme une extension de cette problématique ?

SD : Ce que je trouvais intéressant lors de la conception de cette peinture murale, c'était d'accentuer le format allongé de l'espace d'exposition. D'agir par le format monumental directement sur le spectateur qui obligeait celui-ci a se coller contre le mur opposé â ma peinture, pour avoir une vision d'ensemble. L'effet qui était élaboré dans cette peinture était également une perte de l'espace, c'est-à-dire, entre le premier plan et le second. J'ai crée un effet simple de brouillage entre les deux plans.

LB : As-tu d'autres projets touchant directement à l'espace ?

SD : J'aurais également un projet monumental, qui serait d'arrondir tous les angles d'un espace. Celui-ci serait entièrement recouvert d'une peinture synthétique, murs, plafond et sol. Cela me permettrait d'obtenir un espace totalement synthétique, dans lequel j'interviendrais avec un accrochage de peintures.

( Entretien réalisé par e-mail entre le 14 et 17 juin1999 )

Exposition : Le capital - Stéphane DAFFLON, Sans titre, 1998 - Sans titre, 1999. Collection de l’artiste, Lausanne

 

Exposition : Des constructeurs éclectiques II - Salle N° 6

42. Stephane Dafflon - AST 016/004-005, 2000. © Copyright Artiste.
FNAC, Ministère de la Culture et de la Communication, Paris, inv. 2000-492.

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

 

 

 

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie