Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Exposition LE BLEU DU CIEL - Enna CHATON, Les filles du haut des Xettes, Alice, Berthe, Chantal, Enna, Hélène, Julie, Lisa, Odile, Valentine - Juillet 2014 - Photographie 100 x 142 cm - Production CRAC LR

Enna Chaton

Né(e) en 1969
à Grenoble
Vit et travaille près de Sète

Exposition monographique : LE BLEU DU CIEL - 06.02.2015 > 31.05.2015

Like a waterfall, Margot MY ptt © Enna Chaton - octobre 2014
Like a waterfall, Margot MY ptt © Enna Chaton - octobre 2014

Exposition : L'entrée - 10.10.2008 > 07.12.2008

Enna Chaton - L'entrée

Exposition L'entrée : Enna Chaton - sans titre, 6 photographies contre collées

Exposition : ... Confiture demain et confiture hier - Mais jamais confiture aujourd'hui ... - 03.05.02 > 02.06.2002

Enna Chaton

" Chaque fois qu’on se lève on regarde les objets qu’on a achetés la veille ", 26 mn, DVD, Avril 2002


Un premier regard, posé sur cette pièce vidéographique d’Enna Chaton pourrait en déduire qu’il est là, face à une forme documentaire : des plans particuliers d’appartements, dont on devine qu’ils sont ceux d’une classe plus ou moins moyenne, ne cessent de défiler, de se compléter. Ce film produit, dirait-on, une sorte de sociologie plastique : les images de lieux privés, et celles des objets qui les meublent, s’accumuleraient, dans cette pièce, pour donner à comprendre ce qu’il en est des intérieurs français. Quelque chose, pourtant, enraye cette déduction du “premier regard” : du noir. De nombreux écrans noirs interrompent le film, ou le délient. Et le noir, dit-elle, c’est de la matière. Ce n’est donc ni du sens ni du concept : c’est une matière, les autres images, celles où des choses sont visibles, le sont aussi et elles le sont comme une autre matière frottée à la matière noire. Chaque fois qu’on se lève on regarde les objets qu’on a achetés la veille est donc une pièce pleine de matières à toucher.

Qu’est-ce qu’Enna Chaton touche ? Des plis d’appartements où les corps circulent, des plis où ceux-ci ont à s’arranger avec les objets. Et c’est cela qu’elle désire caresser : une matière arrangée entre les choses et les corps qui en usent, un interstice sensuel où l’un et l’autre se frottent. Aussi récupère-t-elle tous ces interstices et les monte-t-elle en un singulier travelling, lui-même tout en frottement. Ce film forme alors une délicate et complexe étoffe de sensualités domestiques : Enna Chaton y use du montage comme d’une confection et des images comme d’une matière soyeuse. Elle tisse ainsi son film comme Marcel Proust dit écrire les volumes de La recherche : une manière de robe. L’étoffe de ces images se confine, ici, en installation. Et ce verbe, confiner, demande à être saisi dans sa pleine énergie sensuelle, celle libérée pas les sonorités de ses syllabes : confiner. Chaque fois qu’on se lève on regarde les objets qu’on a achetés la veille est une pièce confinée dans cette exposition. Elle en est même son boudoir : le canapé de velours gris-perle et, en face de lui, ce téléviseur en feutrent les moelleux replis. Cette installation incite alors à vivre la délicate jouissance propre au boudoir : une caresse entre des regards, de beaux objets et quelques corps.

Stéphanie Éligert



Haut de page

CRAC

Inscription à la newsletter
Subscribe newsletter here


Suivre le CRAC Occitanie sur les réseaux sociaux :

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE
- France
crac @ laregion.fr

Tel : +33 04 67 74 94 37

Ouvert tous les jours de 12h30 à 19h
Le week-end : de 14h à 19h
Fermé le mardi
Entrée gratuite

Open weekdays from 12:30pm (except Tuesday)
and on the weekend from 2pm to 7pm

Membre de d.c.a, association française du Développement des Centres d'Art



Membre du réseau d'art contemporain en Région Occitanie



Membre du réseau Plein Sud - Réseau arts visuels du Sud


Partenariats presse