Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Exposition LE BLEU DU CIEL - Enna CHATON - du 6 février au 31 mai 2015 - Carton d'invitation : Like a waterfall, Margot - 2014 - Prod CRAC LR

Enna Chaton

Né(e) en 1969
à Grenoble
Vit et travaille près de Sète

Exposition monographique : LE BLEU DU CIEL - 06.02.2015 > 31.05.2015

 

 

Like a waterfall, Margot MY ptt © Enna Chaton - octobre 2014
Like a waterfall, Margot MY ptt © Enna Chaton - octobre 2014

 

 

 

Exposition : L'entrée - 10.10.2008 > 07.12.2008

 

 

Enna Chaton - L'entrée

 

Exposition L'entrée : Enna Chaton - sans titre, 6 photographies contre collées

 

 

 

Exposition : ... Confiture demain et confiture hier - Mais jamais confiture aujourd'hui ...  - 03.05.02 > 02.06.2002

 

 

Enna Chaton

" Chaque fois qu’on se lève on regarde les objets qu’on a achetés la veille ", 26 mn, DVD, Avril 2002

 


Un premier regard, posé sur cette pièce vidéographique d’Enna Chaton pourrait en déduire qu’il est là, face à une forme documentaire : des plans particuliers d’appartements, dont on devine qu’ils sont ceux d’une classe plus ou moins moyenne, ne cessent de défiler, de se compléter. Ce film produit, dirait-on, une sorte de sociologie plastique : les images de lieux privés, et celles des objets qui les meublent, s’accumuleraient, dans cette pièce, pour donner à comprendre ce qu’il en est des intérieurs français. Quelque chose, pourtant, enraye cette déduction du “premier regard” : du noir. De nombreux écrans noirs interrompent le film, ou le délient. Et le noir, dit-elle, c’est de la matière. Ce n’est donc ni du sens ni du concept : c’est une matière, les autres images, celles où des choses sont visibles, le sont aussi et elles le sont comme une autre matière frottée à la matière noire. Chaque fois qu’on se lève on regarde les objets qu’on a achetés la veille est donc une pièce pleine de matières à toucher.

Qu’est-ce qu’Enna Chaton touche ? Des plis d’appartements où les corps circulent, des plis où ceux-ci ont à s’arranger avec les objets. Et c’est cela qu’elle désire caresser : une matière arrangée entre les choses et les corps qui en usent, un interstice sensuel où l’un et l’autre se frottent. Aussi récupère-t-elle tous ces interstices et les monte-t-elle en un singulier travelling, lui-même tout en frottement. Ce film forme alors une délicate et complexe étoffe de sensualités domestiques : Enna Chaton y use du montage comme d’une confection et des images comme d’une matière soyeuse. Elle tisse ainsi son film comme Marcel Proust dit écrire les volumes de La recherche : une manière de robe. L’étoffe de ces images se confine, ici, en installation. Et ce verbe, confiner, demande à être saisi dans sa pleine énergie sensuelle, celle libérée pas les sonorités de ses syllabes : confiner. Chaque fois qu’on se lève on regarde les objets qu’on a achetés la veille est une pièce confinée dans cette exposition. Elle en est même son boudoir : le canapé de velours gris-perle et, en face de lui, ce téléviseur en feutrent les moelleux replis. Cette installation incite alors à vivre la délicate jouissance propre au boudoir : une caresse entre des regards, de beaux objets et quelques corps.

Stéphanie Éligert



Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours sauf le mardi, de 12h30 à 19 h - Samedi, dimanche de 14 h à 19 h.

 

 

 

 

Le centre d'art sera fermé pendant l'accrochage de la prochaine exposition collective Tempête du Lundi 25 septembre au Vendredi 24 novembre 2017 à 18h30, jour du vernissage.

 

Invitation au CRAC de Carole Delga - mardi 18/7/2017 19h


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie