Envoyer à un ami |  Imprimer | Contraste | A+ | A- | A=

Artistes

Christophe Cuzin - deux légers décalages, 2009 - Peinture murale, intervention dans l'espace, salle n°6. Courtesy de l'artiste - à gauche : Miquel Mont : Lapsus III et IV, 2008 - installation

Christophe Cuzin

Né(e) en 1965

Léger décalage

Le travail de Christophe Cuzin est solidaire du lieu l’accueillant, sa forme est produite par l’architecture le portant, elle est monochrome, seule la couleur est la partie subjective. Au Centre d'Art la Panera la cloison proposée est translucide, la peinture se pose sur les deux faces visibles de la cimaise et apparaît à son verso. La face de la cimaise est peinte d’une couleur, mais sa surface rectangulaire est pivotée d’un certain angle et les débords dus à cette opération sont rabattus sur les branches de la cimaise. La même opération est pratiquée sur l’autre face du mur avec un angle et une couleur
différents. Le travail de Christophe Cuzin se veut court dans son énoncé, il est simple de réalisation, chacun peut en faire autant. Son titre : « un léger décalage » nomme l’effet voulu, par ce geste, l’architecture est cité et la couleur est re-nommée. Pour le spectateur, ce « léger décalage » permet d’entrevoir les choses sous un autre angle. Christine Chupoz

Haut de page